mardi 19 septembre 2017

Dans la forêt de Hokkaido - Éric Pessan

 « Les médecins n’expliquent rien parce qu’il n’y a rien à expliquer. Un garçon se perd, appelle à l’aide et c’est moi qui le trouve. Point. » Enfin, tout n’est pas si simple. Julie s’est réveillée un matin en hurlant. Elle avait fait un rêve. « J’étais un petit garçon. J’étais dans la forêt d’Hokkaido. J’étais seul. J’étais perdu. Pire que perdu. Abandonné. » Très vite la collégienne comprend que ce rêve n’en est pas vraiment un. Que ce garçon existe. Qu’à des milliers de kilomètres de la France, il est entré en contact avec elle. Ou l’inverse. Et à chaque fois qu’elle s’’endort, elle se retrouve dans son corps. Elle le guide comme elle peut. Affronte avec lui le froid, la faim, la peur des ours qui rôdent. Et plus le garçon faiblit, plus Julie sombre dans une fièvre qui la met en grand danger.

Quel bonheur de retrouver la plume délicate d’Éric Pessan. Il y a dans son écriture un charme indéfinissable qui m’emporte à chaque roman. Ici il met en scène Julie, un personnage déjà présent dans « Plus haut que les oiseaux » et « Les lumières dansaient dans le ciel ». Une Julie frappée malgré elle par un don de télépathie qui lui fait ressentir les maux de celui dont elle est devenue l’ange-gardien, sans le vouloir ni le choisir. On vit intensément le désespoir du petit garçon, on écoute avec lui les bruissements, cris et craquements de la forêt, tout sonne juste quand les esprits de Julie et de l’enfant partagent le même corps, tout s’imbrique parfaitement, même lorsqu’une histoire parallèle concernant les migrants vient se greffer à l’intrigue principale.

Un roman jeunesse entre rêve et réalité où les passerelles reliant les deux mondes se tissent avec un naturel et une limpidité qui forcent l’admiration. La partition est sans faute, le plaisir de lecture immense.

Dans la forêt de Hokkaido d’Éric Pessan. L’École des loisirs, 2017. 135 pages. 13,00 euros. A partir de 13-14 ans.


Une lecture commune que j'ai le plaisir de partager comme chaque mardi avec Noukette.









38 commentaires:

  1. Merci à vous deux de nous dénicher de belles pépites!

    RépondreSupprimer
  2. J'aime vos billets et ce livre
    Et cet auteur dont j'avais tant aimé "Aussi loin que possible"...
    Alors je note pardi !
    Bizzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Aussi loin que possible" était déjà une pépite pour Noukette et moi ;)

      Supprimer
  3. Chic, encore une pépite sur un sujet qui parlera aux ados.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as parfaitement résumé la situation :)

      Supprimer
  4. C'est amusant ces avis croisés où sur une même histoire, les ressentis sont différents mais donnent tout autant l'envie de découvrir ce texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est souvent l'intérêt des lectures communes je trouve.

      Supprimer
  5. Amusant, elle s'est inspirée de l'histoire vraie de ce petit garçon japonais égaré en forêt l'an dernier ? car j'y ai tout de suite pensé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça oui, l'auteur s'est inspiré de cette histoire.

      Supprimer
  6. Super! Ton billet donne vraiment envie. ça me rappelle que je n'ai encore jamais lu de romans d'Eric Pessan. Tu en aurais un en particulier à me conseiller?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux commencer avec celui-ci, tu ne seras pas déçue.

      Supprimer
  7. une lecture qui me tente .. il n'y a pas d'âge pour lire des livres jeunesse .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est surement pas moi qui vais te contredire.

      Supprimer
  8. Je me souviens encore avec précision de "Aussi loin que possible". Quelle écriture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une écriture toujours aussi maîtrisée ici.

      Supprimer
  9. Je n'ai jamais lu Pessan et je ne savais pas qu'il écrivait pour la jeunesse.

    RépondreSupprimer
  10. Je l'avais noté, référence au Japon oblige. Bon, il ne me reste plus qu'à mettre la main dessus un jour, puis de le lire ensuite, un jour aussi.:-)

    RépondreSupprimer
  11. C'est amusant, vos billets sont différents mais donnent tout autant envie de découvrir ce roman.

    RépondreSupprimer
  12. Ce roman est brillant ! En voilà un qui mérite parfaitement le label "pépite" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il n'a pas volé l’appellation de pépite, c'est certain !

      Supprimer
  13. Yes une nouvelle pépite jeunesse du duo de choc !
    Merci à vous
    J'aime bien la couverture au départ j'avais pas vu les arbres ..
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je la trouve assez effrayante la couverture. Disons qu'elle fait son effet.

      Supprimer
  14. En jeunesse ou en adulte, il faut que je découvre cet auteur...

    RépondreSupprimer
  15. Je crois n'avoir jamais lu encore Pessan en format jeunesse... A faite !

    RépondreSupprimer
  16. Cet auteur, y'a pas à dire, je dois absolument le découvrir un jour. Et si en plus tu es conquis par sa plume, comment résister... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a aucune raison de résister, non, je te le confirme !

      Supprimer
  17. Je l'ai reçu et vos billets me poussent à le sortir vite de ma PAL !

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !