mercredi 27 septembre 2017

Strangers in Paradise : intégrale 1 - Terry Moore

Si on m’avait dit un jour que je lirais un soap opera de 600 pages en noir blanc… Et encore, ces 600 pages ne représentent qu’un tiers de la série puisque deux autres intégrales aussi volumineuses sont prévues. Le pire, c’est que j’ai vraiment apprécié ce comics fleuve auto-édité par Terry Moore entre 1993 et 2007 qui a remporté un Eisner Award en 96.

L’histoire est celle de Katchoo et Francine, deux colocs qui se connaissent depuis le lycée. Katchoo est très amoureuse de Francine, qui vient de plaquer son mec après l’avoir découvert en pleine partie de jambes en l’air avec sa secrétaire. Le jour où Katchoo rencontre David, un jeune homme sorti de nulle part prêt à tout pour la séduire, les relations entre les deux amies se compliquent grandement.

J’avoue, au départ, j’ai eu peur d’une ambiance digne des feux de l’amour. Au bout de quelques pages j’ai davantage misé sur la comédie romantique avec triangle amoureux et guimauve trop sucrée. Mais très vite l’atmosphère se charge de mystère et d’électricité. Katchoo n’est pas celle que l’on croit. Le FBI possède un dossier top secret la concernant plus épais qu’un annuaire, David connaît trop de choses sur elle pour être honnête et Francine se retrouve ligotée sur une chaise, un flingue collé contre la joue. La romance bascule dans le polar bien noir et je commence à m’accrocher aux rideaux, ce qui est franchement bon signe.

Terry Moore est un maître pour mélanger les genres. Il excelle dans les scènes intimistes et les dialogues au cordeau mais est aussi très à l’aise pour développer des séquences extrêmement drôles et d’autres aussi sombres que violentes. Ses personnages n’ont rien de caricatures, ils sont d’une touchante fragilité et il est impossible de ne pas s’attacher au duo Katchoo/Francine. Après, mon intérêt pour leurs tribulations n’a pas été d’une même intensité d’un épisode à l’autre, ce qui est logique dans la mesure où une telle narration au long cours n’est pas simple à maîtriser sur la durée.

Je ne crierais donc pas au coup de cœur mais je suis certain de poursuivre l’aventure aux côtés de ces deux femmes aux caractères bien trempés parce que j’ai très envie de savoir ce que l’avenir leur réserve.

Strangers in Paradise : intégrale 1 de Terry Moore. Delcourt, 2017. 600 pages. 39,95 euros.


Une lecture commune que j'ai le plaisir de partager avec Mo.











26 commentaires:

  1. Et bien ma foi... je ne sais pas si j'aurai la curiosité de lire la suite... J'ai vraiment apprécié le personnage de Katchoo, celui de Walsh aussi. Mais les autres, le reste, les rebondissements c'était pffff :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois j'ai beaucoup plus apprécié que toi. Champagne !!!!

      Supprimer
  2. Vos avis mitigés à tous les deux ne m'arrête pas. Elle m'intrigue moi cette BD !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne veux pas dire mais mon avis est bien moins mitigé que celui de Mo !

      Supprimer
  3. bon... je vais m'abstenir! déjà, rien que les 600 pages... gloups!

    RépondreSupprimer
  4. Ton billet est drôlement tentant mais nan hein, déjà 600 pages et puis l'avis de Mo', bref bref, je passe mon chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu fais davantage confiance à Mo qu'à moi, vilaine :p

      Supprimer
  5. dis-donc, un soap opera ? 600 pages ? l'intrigue qui bascule dans le noir, ça me tente bien mais j'ignore s'il est dispo à la BM ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont peut-être les éditions précédentes en petits fascicules.

      Supprimer
  6. T1 + plein plein de pages = je ne note pas ...
    Désolée ;)

    RépondreSupprimer
  7. Pas pour moi je le crains... et ce n'est pas seulement parce que c'est un pavé ! :-p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même ce que tu retiens en premier :p

      Supprimer
  8. Aaaah je pourrais me laisser tenter mais (après un bref coup d'oeil à ma PAL) une intégrale de 600 pages, suivies de deux autres, ça m'étonnerait que je m'y aventure de si tôt quand même. Enfin, même, ce ne serait pas raisonnable du tout.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a longtemps que tu n'es plus raisonnable, non ?

      Supprimer
  9. Pas certaine de me lancer ! Et puis je ne suis pas très comics...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'est du comics indépendant et de qualité. Garanti sans super héros en collant moule burnes ;)

      Supprimer
  10. Pourquoi pas! Même si 600 pages, c'est un peu rebutant vu comme ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut prendre son temps et découper sa lecture en épisodes. C'est une histoire faite pour ça en plus.

      Supprimer
  11. Les 600 pages ne me font pas peur, le noir et blanc non plus ! Et puis, s'il y a du polar et de l'humour, ça pourrait bien me plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es la bonne cliente pour ce pavé alors ;)

      Supprimer
  12. pas fan des pavés, mais j'avoue que ces personnages de femmes fortes me tentent bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un pavé qui peut se lire par petits bouts ;)

      Supprimer
  13. J'adore les pavés, mais je ne serai pas au RDV avec celui-ci. Et une fois de plus, cela ne te surprendra pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout non, je te connais plutôt bien maintenant^^

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !