mardi 24 octobre 2017

A quoi tu ressembles ? - Magali Wiéner

Ils s’appellent Théo, Mario, Yoan, Maël, Diane, Yannis, Antonin, Jeff, Mika, et Benjamin. Neuf garçons et une fille de la même classe de troisième. Une bande de copains où les profils diffèrent, forcément. Chacun à tour de rôle, au fil de l’année scolaire, ils prennent la parole et s’interrogent sur la puberté, l’amour, l’avenir, la première fois, la violence. Tous parlent surtout de la relation avec leurs parents, de la difficulté à cohabiter, à les supporter, ou à s’en passer. Parce que les parents aussi sont différents les uns des autres. L’ouvrier en colère, le playboy qui tient à son apparence, celui qui force sur la bouteille, celui dont le métier fait honte, ceux qui ont l’esprit trop étroit, celle qui a besoin de confiance en elle, les trop gentils et ceux dont les secrets bien gardés finissent toujours par être révélés.

Un roman choral mené de main de maître. Les voix des ados sont variées, chacun possède sa propre identité, sa propre sensibilité. Chacun exprime ses doutes, ses inquiétudes ou ses angoisses à travers le prisme d’un épisode compliqué toujours lié à l’attitude de ses parents. Les témoignages se complètent, se font écho, se répondent parfois lorsque l’on retrouve les mêmes personnages d’une histoire à l’autre. Et dans l’ensemble le ton est plus mesuré que colérique malgré le malaise ou la frustration.

Un fort joli recueil, touchant et réaliste, qui dit à quel point il n’est pas simple de grandir, de se construire avec ou contre des figures parentales qui, depuis la petite enfance, tiennent plus ou moins solidement un rôle de modèle. Un modèle dont on cherche à se détacher à l’adolescence, un modèle qui se fissure peu à peu, comme une coquille qu’il importe de briser pour prendre son envol.

A quoi tu ressembles ? de Magali Wiéner. Le Rouergue, 2017. 144 pages. 10,70 euros. A partir de 13 ans.


Une pépite jeunesse partagée comme chaque mardi avec Noukette.










24 commentaires:

  1. Très très envie de découvrir ce roman choral. C'est bien noté.

    RépondreSupprimer
  2. Intéressant alors, dans la mesure où je me dis que chaque ado peut trouver la voix qui le représente dans ce roman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être pas chaque ado mais une grande majorité en tout cas.

      Supprimer
  3. Étant sur ma PAL, il n'attend plus que moi !

    RépondreSupprimer
  4. Je note pour mon grand
    Merkiii jeune homme

    RépondreSupprimer
  5. De nombreux adolescents trouveront un écho de leur vie.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai trouvé ce recueil très réussi, ces voix qui se croisent, se font écho... Les chutes sont toujours étonnantes et la nouvelle finale clôt le tout à merveille ! Bonne pioche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fin est une vraie valeur ajoutée, je suis d'accord !

      Supprimer
  7. Je suis contente de lire ton avis positif, il m'attend :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne doute pas que le tien le sera aussi.

      Supprimer
  8. Un de ces romans qui font grandir les ados, en mettant des mots sur leurs maux.

    RépondreSupprimer
  9. Hmmm un roman ado sur les ados, je crois que ça ne va pas trop me parler.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais bien que ce n'est pas ton truc ce genre de chose.

      Supprimer
  10. Sympa si le ton est juste. Je vois que tu insistes sur le fait que chaque voix d'ado est différente, c'est important pour qu'il n'y ait pas de monotonie. Je vais essayer de le faire acheter au CDI lorsque je l'aurai lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a tout à fait sa place au CDI, c'est indéniable.

      Supprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !