vendredi 30 mars 2018

Cook Korean ! La cuisine coréenne en bande dessinée - Robin Ha

Une BD que j’ai lue avant de l’offrir à une collègue passionnée de cuisine coréenne. Perso je n’avais jamais goûté à cette cuisine avant que cette même collègue me fasse découvrir le fameux kimchi le mois dernier à l’occasion des jeux olympiques d’hiver.

Un constat d’abord, l'ouvrage est aussi complet qu’accessible. Chaque recette se décline en doubles-pages, les dessins sont très parlants et les différents chapitres permettent de faire un tour d’horizon exhaustif d'une cuisine dont, personnellement, je ne connaissais absolument rien. Alors que doit retenir un novice comme moi d’un tel ouvrage ?

En premier lieu que la cuisine coréenne repose sur des ingrédients incontournables que l’on utilise dans quasiment chaque plat, à savoir le soja (en pâte ou en sauce), l’ail, le gingembre, le piment rouge (en pâte ou en flocons) et le sésame (en graines ou en huile). A partir de ces bases, tout est possible, à commencer par la confection d’une variété quasi infinie de kimchi, ce chou fermenté que l’on mange à chaque repas. Mais les ingrédients clés se retrouvent aussi dans les soupes, la marinade des viandes, les accompagnements de légumes, les fruits de mer ou encore les nouilles.




Ensuite que certains aliments ne vont pas être simples à trouver dans ma Picardie natale comme les œufs de poissons volants ou les tiges de fougères bouillies par exemple.

Enfin que sous bien des aspects cette cuisine n’est vraiment pas en adéquation avec ma zone de confort culinaire. Le poulpe vivant avalé tout cru ou la soupe de pousses de soja à l’infusion d’anchois séchés au petit déjeuner, ça ne va pas être possible.

Mais peu importe mes goûts, ce livre est parfait pour découvrir la richesse et la diversité d’une cuisine aussi épicée que diététiquement équilibrée. Et surtout pour mettre en œuvre des recettes dont la compréhension est facilitée par la clarté des dessins. La preuve que vulgarisation et érudition peuvent parfois faire bon ménage.

Cook Korean ! La cuisine coréenne en bande dessinée de Robin Ha. Glénat, 2018. 176 pages. 15,00 euros.










13 commentaires:

  1. Pour ouvrir les horizons... Moi aussi j'ai une zone de confort culinaire (pourtant le Maroilles au p'tit déj j'adore)(mais c'est du bon fromage de chez nous), je le savais déjà après un séjour en Afrique...
    Mon neveu en voyage en corée m'avait parlé du poulpe...

    RépondreSupprimer
  2. Remarque, nous et les huitres, c'est pas mieux?

    RépondreSupprimer
  3. Et les escargots, Keisha !
    Livre intéressant, je prends ton lien pour mon challenge.

    RépondreSupprimer
  4. Comment ça on ne trouve pas des œufs de poissons volants dans notre Picardie natale?

    RépondreSupprimer
  5. Aaaah mais c'est carrément pour moi cet album ! Dès qu'on parle cuisine, en plus là, coréenne, dépaysement garanti, je ne résiste pas. Bon, l'harmonie textes/illustrations par contre, ce n'est pas ce que j'ai vu de mieux, mais bon, je ne vais pas faire ma difficile...

    RépondreSupprimer
  6. je sais à qui offrir ce livre mais qui parmi nous a déjà goûté les œufs de poisson volant?

    RépondreSupprimer
  7. Hihihi reste plus qu'à te faire inviter par tla collègue à qui tu as offert le livre.
    Des oeufs de poissons volants (ça ne doit pas avoir de coquilles... lol sinon ils se casseraient en retombant ... dans l'eau...)
    Joyeuses Pâques !
    bisous

    RépondreSupprimer
  8. Merci beaucoup pour cette trouvaille Jérôme je sais déjà à qui l'offrir très prochainement ! ;-)

    RépondreSupprimer
  9. le bibimbap .. je l'ai fait découvrir à Marie par deux fois, dans deux restos différents à Montréal - j'adore la cuisine coréenne ! et pas de souci de zone de confort (et surtout pas de produits allergènes le rêve!)

    RépondreSupprimer
  10. je suis toujours tentée par les bouquins culinaires même si celui-ci semble aller très loin (j'adore le poulpe mais... vivant ???)

    RépondreSupprimer
  11. tu me donnes l'eau à la bouche, faudrait que j'ai le bouquin entre les mains, parce que le côté bd pourrait me refroidir.

    RépondreSupprimer
  12. quoi ? Tu ne manges pas de poulpe vivant au petit déj' ? Déception... :)

    RépondreSupprimer

Je modère les commentaires pour vous éviter les captcha pénibles de Google. Je ne filtre rien pour autant, tous les commentaires sans exception seront validés au plus vite, promis !